Délégationde Seine-et-Marne

Participer au grand débat aux côtés des plus fragiles

Depuis le 17 novembre 2018, et à la suite de l’annonce de la hausse des taxes sur l’essence et le diesel, notre pays est confronté au mouvement social des « gilets jaunes ». Outre les mesures annoncées en faveur du pouvoir d’achat, le gouvernement a proposé la tenue d’un grand débat national.

Participer au grand débat aux côtés des plus fragiles

publié en janvier 2019

À l’heure actuelle, aucune des mesures envisagées par le gouvernement ne concerne les plus pauvres, en particulier ceux qui n’ont pas d’emploi et vivent avec le RSA, les personnes mal logées ou sans abri.

Saisissons-nous du grand débat national dont le lancement doit avoir lieu le 15 janvier 2019, et qui s’inscrit au cœur du projet national 2016-2025 du Secours Catholique : mener le changement social pour un monde juste, durable et fraternel, avec les personnes qui ont l’expérience de la précarité.

Engageons-nous dans ce débat, dès aujourd’hui, avec des collectifs d’habitants, des associations, des paroisses, des mouvements, des collectivités, des élus, en étant toujours vigilants à y associer au maximum des personnes ayant l’expérience de la pauvreté afin qu’elles expriment leurs besoins, leurs aspirations, leurs propositions et qu’elles disent quelle société elles veulent construire avec leurs concitoyens.

Si vous êtes intéressé.e par l’idée d’organiser un débat dans votre ville, contactez l’une des 32 équipes locales du Secours Catholique de Seine-et-Marne (coordonnées et implantations dans l’onglet Nous trouver) pour réfléchir aux modalités de coorganisation.

>> Retrouvez le texte de positionnement du Secours Catholique de Seine-et-Marne à destination des 32 équipes locales :
Participer au grand débat national aux côtés des plus fragiles

Imprimer cette page

Document

Portfolio